Délégations

Calais

 #opérationcolombes 

La street Artiste calaisienne LOUP BLASTER x Médecins du monde

Loup Blaster est une artiste multidisciplinaire basée à Calais.

En 2014 elle retourne dans sa ville natale, à la rencontre de ceux qu’on appelle « les migrants ». A partir de là, elle dessine dans les squats et les jungles pour représenter la réalité qu’elle découvre et réalise un court métrage d’animation « Al Hurriya, Freedom, Liberté ».

A la croisée du carnet de voyage, du roman graphique et de l'art brut, Loup Blaster livre une vision alternative et poétique de la frontière franco-anglaise. Elle met en valeur la solidarité et l’humanité des personnes si souvent stigmatisées et invisibilisées.

 Médecins du monde est toujours là 

Médecins du Monde à calais

Pour permettre aux personnes exilées présentes sur le littoral des Hauts-De-France d’accéder aux soins, Médecins du Monde intervient chaque semaine sur les campements informels via des activités en format mobile pour aller au plus près de ces personnes.

L’équipe se déploie en clinique mobile pour proposer des consultations médicales, accompagner les personnes vers les services de soin de droit commun, proposer des activités en santé mentale et soutien psychosocial mais aussi informer et orienter les personnes. En parallèle, l’équipe réalise des maraudes d’information et de médiation en santé.

 Médecins du Monde est toujours là 

Militants & indépendants

  • 967

    C’est le nombre d’expulsions de lieux de vie informels par les forces de l’ordre à Calais selon Human Rights Observers qui documente les violations des droits humains à la frontière franco-britannique en 2020.

  • 65

    65 kilomètres de grillages, barbelés, murs et clôtures érigés dans le seul but d’empêcher les exilé∙e∙s de tenter le rejoindre le Royaume-Uni à Calais. Cette sécurisation à outrance aurait coûté au moins 17,3 millions d’euros.

  • 15

    15 arrêtés préfectoraux interdisant les distributions alimentaires en centre-ville de Calais. Depuis novembre 2020, chaque mois, le Préfet du Pas-de-Calais entrave l’accès aux services humanitaires de base et criminalise l’action des associations.

En savoir plus

 Médecins du Monde est toujours là 

Les 6 programmes
à Calais

  • Chaque semaine nous allons sur les campements pour proposer des consultations médicales. Pathologies dermatologiques, plaies, traumatismes… les médecins prennent en soins les patient∙e∙s dans le véhicule avant de les orienter vers les services de soins de droit commun et en particulier vers la permanence d’accès aux soins de santé de l’hôpital (PASS). Lorsqu’une prise en soins n’est pas possible dans notre véhicule, nous accompagnons physiquement les personnes en besoin de soins à la PASS.

  • En parallèle de la « clinique mobile », des activités de soutien psychosocial sont proposées aux personnes exilées. Un espace d’accueil est organisé dans le but d’offrir aux personnes un temps de répit autour de dessins, d’instruments de musique et de jeux leur permettant d’exprimer leurs ressentis et émotions dans une dynamique d’écoute active.

  • La logique « d’aller-vers » est fondamentale à Calais pour permettre au plus grand nombre de personnes d’accéder aux « services » de Médecins du Monde de façon inconditionnelle. L’équipe se rend donc à pieds sur les différents lieux de survie et prend le temps d’échanger, d’informer et d’orienter les personnes pour répondre aux besoins les plus essentiels.

  • Outre les campements calaisiens, MdM se déploie également à Grande-Synthe où survivent là-aussi des personnes exilées dans le dénuement le plus total : ni douche, ni toilette, ni accès effectif aux soins… Une clinique mobile est organisée chaque semaine de même qu’une maraude.

  • Médecins du Monde mène des actions de plaidoyer pour dénoncer la situation et les conditions indignes dans lesquelles survivent les personnes exilées sur le littoral. Nous avons lancé l’opération Speak Out en 2020 pour permettre à des osbervat∙eur∙rice∙s extérieur∙e∙s (de la recherche, de l’information, de la presse, de l’enseignement, de l’art, de la culture…) de venir sur nos activités pour observer et témoigner publiquement, quels que soient les formats utilisés. 

    Podcast Speak Out : un jour à Calais

  • Pour mener à bien ces activités, le Programme recherche en permanence des bénévoles ! Médecins, infirmi∙er∙ère∙s, psychologues, travailleurs soci∙aux∙les mais aussi des interprètes et toute personne souhaitant s’engager auprès des personnes exilées et faciliter leur accès à la santé. Des temps de formation, d’échanges et d’accompagnement sont régulièrement proposés à l’ensemble de l’équipe pour assurer des activités de qualité.

 Médecins du Monde est toujours là 

Tous présents,
tous engagés

 Suivez Médecins du monde sur les réseaux 

Les contacts MdM
à Calais

 Nous rejoindre 

Médecins... Mais pas que

En France et à l'international, plus de 2000 salariés sont engagés à nos côtés dont près de 75% de professions non médicales.

Rejoignez-nous

 Médecins du Monde est toujours là 

Découvre de
nouvelles villes

Toutes les délégations